Ma vie privée, mes idées, mon oeuvre...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, janvier 8 2011

Emmanuel Moire à poil, en photo, sur Internet !

Vous connaissiez Emmanuel Moire avant cette semaine ? Moi pas, ou presque (car je bosse avec quelqu'un chez qui il passe parfois commande)... mais en tout cas pour son travail de chanteur.

Depuis quelques jours, les blogs gays, people et médias s'agitent : Emmanuel a mis des photos de lui nu, en frontal sur un site où le mecs s'exhibent à poil devant un miroir, pris en photo avec leur iPhone. Jouant le jeu, il a participé, mais du coup ses photos ont circulé.

Il est jeune, il est célibataire et il est bien foutu (et bien doté par la nature)... du coup il fait comme une bonne partie des mecs gays ou bisexuels de sa génération : il fréquente les sites de rencontre à la recherche de partenaires de jeux ou pour la vie. Le hic, c'est que ce n'est pas compatible avec une vie publique de chanteur. La maison de disque n'est pas très contente de la diffusion non contrôlée des photos de leur poulain.

Reste que même s'il n'est pas en chocolat, il fait envie d'y goûter et ses photos dénudées ne vont pas arranger les choses ;)

Quand même un truc à dire par rapport à ça, outre l'ingérance incontrôlable d'Internet une fois de plus dans la gestion d'une carrière publique : avez-vous vu des médias ou magazines télévisés parler de ces photos de nu ? Non ? Et bien moi non plus !

Et pourtant, quand c'est arrivé à Laure Manaudou, tout le monde y est allé de son commentaire.

Là, personne !

Est-ce parce qu'il est ouvertement gay, parce que c'est un homme ou parce qu'il n'est pas assez sulfureux ? Nous ne le saurons jamais.

En tout cas, Emmanuel Moire a fait parler de lui, pas forcément de façon volontaire, mais quel régal pour les amateurs de photos de beaux mecs !

Pour la peine, profitez donc d'un de ses clips où il n'est pas bien habillé...

lundi, janvier 3 2011

Chronique d'une mort annoncée ou comment Bernard Montiel est mort l'été dernier

Il suffit parfois d'un tweet pour que le monde de 'information s'enflamme. On l'a vu avec la mort d'une passante en Iran, devenue un symbole de la révolution (tuée dans l'oeuf)... et en ce début d'année, j'ai appris la mort de Bernard Montiel l'été dernier.

Bon, heureusement pour lui, c'était un canular, mais quand les journalistes jouent avec l'information en sachant pertinemment que ce n'en est pas une, c'est là que le doute sur les autres informations devrait s'installer.

L'un des crédos de la presse devrait être de vérifier les sources et les informations avant de les colporter. Ces deux dernières années, avec Twitter en cause (ou plutôt ses utilisateurs), on dénombre de nombreux cas de fausses informations ayant filtré dans la presse dite sérieuse. Le hic, c'est que les démentis et le rétablissement de la vérité est bien moins mis en valeur que la rumeur ou fausse information de départ !

Cette chronique d'un canular et aussi la chronique d'un fail ou d'une blague qui a dégénéré...

Alors voilà comment Bernard Montiel est mort alors qu'il se porte très bien et qu'il continuera à oeuvrer encore longtemps.

vendredi, février 19 2010

Un monde de tarés ?

Franchement, qu'un golfeur, Tyger Wood, mari trompeur, en soit réduit à s'excuser devant les télévisions du monde entier, je trouve ça lamentable.

Les Etats-unis, pays des libertés, est de pire en pire et va peut-être falloir arrêter l'hypocrisie et la pudibonderie mal placée.

Dans un pays où on a le droit de porter une arme et de dire ce que l'on veut tant qu'on ne critique pas le Président, tromper sa femme semble être la pire des choses à pas faire. C'est vraiment le monde à l'envers !